Le Blog du wis
[vc_separator type='transparent' color='' thickness='' up='20' down='7']
Notre Site-web
[vc_separator type='transparent' color='' thickness='' up='20' down='7']
Portfolio
[vc_separator type='transparent' color='' thickness='' up='20' down='7']
Suivez-nous

Blog

Centrale de Charbon Chine

Coronavirus: Baisse importante de la pollution en Chine

  |   Actualité geek, Business, écologie, Pollution, Sciences, Virus   |   Pas de commentaire

CORONAVIRUS – Au cours des derniers jours, des images satellites de la Nasa ont montrées une baisse importante voire même spectaculaire du niveau de pollution en Chine sachant que, celle-ci est le premier émetteur de gaz à effet de serre au monde.

Selon l’Agence Spatiale américaine, cela est dû au coronavirus (COVID-19 ou 2019-nCoV) qui aurait engendré un ralentissement économique sur quasiment tous les secteurs d’activités.

Le secteur industriel, économiquement important, se concentre géographiquement à l’Est du pays.
C’est d’ailleurs à l’Est qu’est situé la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie mais également, hub logistique, centre de production automobile et plaque tournante pour le transport.
Celle-ci aurait produit pas moins de 1,7 million de véhicules en 2018, il serait donc invraisemblable que cela ne pèse pas sur l’économie Chinoise.

Voie rapide Wuhan Une voie rapide quasiment déserte à Wuhan, le 24 janvier 2020. Associated Press


Fei Liu, chercheuse spécialisée sur la qualité de l’air au Centre Goddard de la NASA a déclaré dans un communiqué :

C’est la première fois que je constate une baisse aussi spectaculaire sur une zone aussi vaste pour un évènement spécifique.



Selon les scientifiques de la NASA, cette réduction des niveaux de dioxyde d’azote, de gaz nocif émis par les véhicules à moteur, des centrales électriques et des installations industrielles, était d’abord évidente près de la ville de Wuhan, puis s’est propagée à travers tout le pays.

À l’aide des satellites de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la NASA, on peut comparer les deux premiers mois de 2019 à la même période cette année, le résultat est d’ailleurs surprenant:
Nasa maps NO2
Parmi les explications résultant d’une baisse des émissions de CO2 (NO2 en anglais), plusieurs sont liées à des faits sur une période connue, comme le nouvel an Chinois ou les jeux Olympiques de Pékin.
Habituellement, les niveaux augmentent à la fin de cette période.
Mais ce n’est pas le cas en ce moment même si le nouvel an lunaire ait pu jouer un rôle dans ce récent déclin.
Les chercheurs pensent que cette diminution est plus qu’un effet de vacances ou d’une variation liée au temps, car les niveaux de CO2 dans l’est et le centre de la Chine étaient significativement -10-30% inférieurs a ce qui est normalement observé pendant cette même période.



Cette année, le taux de réduction est plus important que les années précédentes et il a duré plus longtemps
Je ne suis pas surpris car de nombreuses villes du pays ont pris des mesures pour minimiser la propagation du virus.

a déclaré Liu.



Reste à savoir quels seront les effets à l’échelle Mondiale ?
Le nombre de cas, continuera-t-il de grimper ?

On peut pour le moment constater une panique qui n’a pas lieu d’être pour un virus qui, certes demande beaucoup de précaution, mais pas autant d’exagération.

Une carte en temps réel permettant de voir l’évolution du coronavirus a été mise au point par des chercheurs de l’Université américaine Johns-Hopkins.

Celle-ci répertorie tous les cas confirmés, guéris et suspect à travers le monde en temps réel.





Mesures de protection essentielles contre le nouveau coronavirus

Nouveau coronavirus (2019-nCoV): conseils au grand public


Avatar

Par Wisy

Administrateur Système dingue des nouvelles technologies.

No Comments

Écrire un commentaire